WALKING DEAD - Tome 23. Murmures

, par Estelle

En baisse de régime depuis plusieurs épisodes, ce "Walking Dead" s’annonçait encourageant alors qu’un groupe de survivants marchant parmi les zombies inquiète la communauté de Grimes. Le résultat s’avère toutefois en demi-teinte.

Le 22e tome sonnait comme la renaissance d’une série malheureusement un peu en bout de course : deux "colonies" sécurisées et bien organisées (cultures, élevage, usine de munition…) et un inquiétant groupe de survivants déguisés en zombies à l’extérieur. L’essentiel de l’intrigue de ce 23e épisode se déroule à la Colline, dirigée par Maggie, et met en scène principalement Carl. Cela faisait un bout de temps qu’on sentait que l’impulsivité de ce petit allait causer des problèmes. C’est chose faite puisque le fils Grimes manque de tuer deux jeunes qui agressent son amie Sophia, divisant les habitants sur la responsabilité de chacun.
Une fois de plus, exit les zombies qui, à l’instar de Rick Grimes, font désormais tapisserie. Finalement, comme très souvent dans la série, le danger vient en partie de l’intérieur et de ce point de vue, hormis quelques intrigues secondaires sans intérêt (les amours de Jésus et Alex par exemple), l’intrigue principale fonctionne plutôt bien. L’envol de Karl, autant tête à claques que justicier, est par ailleurs arrivé. Alors que des personnages charismatiques comme Michonne ont disparu de la circulation, gageons que le digne fils de son père sera désormais le grand héros de la saga.
Mais la grosse nouveauté qu’on attendait depuis le tome précédent, c’est évidemment les "chuchoteurs" et leurs fameux masques de peaux de zombies sur la tête. On en apprend un peu plus sur leur nombre supposé, leur mode de vie et leur chef. Une organisation à l’opposée de celle de la communauté de Grimes avec un retour à une sorte de modèle primitif en osmose avec la nature (et les zombies) qui laisse tout de même un brin sceptique niveau vraisemblance.
Au final, une fois encore l’intrigue avance peu et, à l’aube du 24e opus à paraître le 18 novembre 2015, on vit toujours en sécurité dans les deux colonies. Un album encore en demi-teinte donc. "Walking Dead" requiert il est vrai de la patience et les fans du comics sont décidément très très patients…

Dessinateur : Charlie Adlard - Scénariste : Robert Kirkman - Editeur : Delcourt, collection Contrebande - Prix : 13,95 euros.