WALKING DEAD - Tome 21. Guerre totale

, par Estelle

ENFIN ! C’est enfin l’heure de l’affrontement entre la bande de Rick et le groupe de Negan et du même coup la fin du cycle ! Dommage que l’intensité dramatique ne soit pas celle espérée

"Guerre totale"... Avec ce titre, le nouvel opus de "Walking Dead" promet un affrontement à l’intensité maximum entre le groupe de Rick et celui de Negan. Et ce n’est pas trop tôt tant Kirkman ne cesse depuis plusieurs tomes d’allonger la sauce provoquant la lassitude d’une bonne partie de son lectorat. Negan a réussi à convaincre certains de changer de camp. Ézéchiel, quant à lui, est sur la touche, effondré par la mort de son tigre Shiva... Voilà à peu près où nous en sommes.
Préparation, stratégies, trahisons et attaques sont bien au menu jusqu’au final ô combien espéré. Mais a-t-on envie de dire : tout ça pour ça ?! Rien à voir avec l’intensité du cycle du terrible "Gouverneur". Pas de grosse tension dramatique ici, ni de réel suspense et une "guerre totale" au rabais où l’on n’arrive pas à craindre pour la vie des personnages principaux et secondaires. En outre, le personnage complexe de Negan est sous-exploité, sa stratégie tombe vite à plat et surtout ses réactions face à la proposition de Rick de construire ensemble un monde meilleur semblent tout simplement... ridicules. Un bon point tout de même : les zombies sont davantage présents, ils avaient fini par nous manquer ! Encore assisté de Stefano Gaudiano, Adlard signe des planches plutôt efficaces, certes toujours en deçà des premiers opus mais on s’est fait une raison depuis longtemps...
Ce cycle étant clôt, il nous promet un nouveau départ pour la communauté des survivants. Espérons que le tome 22 saura insuffler aux lecteurs l’envie de poursuivre l’aventure.

- Delcourt