UN HOMME DE JOIE - Tome 2

, par Estelle

Le second volet du diptyque retraçant le parcours d’un immigré dans le New-York des années 30. Une lente descente aux enfers pour ce travailleur des sommets dans cette suite et fin d’Un Homme de joie, récit très construit et bouleversant de Régis Hautière.

Fraichement débarqué d’Ukraine, Sacha travaille sur la construction de buildings à New York et fait quelques "extras" pour Lanzana, membre de la mafia. Alors que les revendications salariales se font jour chez les ouvriers, le jeune homme tombe amoureux de Léna, l’une des deux soeurs siamoises employées dans un maison close de Lanzana.
L’itinéraire d’un immigrant balloté dans le New York des années 30 n’est pas forcément rose : une ville tentaculaire se développant tant au sol que vers le ciel, une cité régie par la prohibition et gangrénée par la corruption et la mafia, des nantis contrastant avec ceux qui peinent à joindre les deux bouts… A travers l’histoire de Sacha, "Un homme de joie" montre tout cela. Une ambiance plutôt lourde donc, renforcée par le dessin tout en noirceur et le jeu de couleurs de David François, qui va en s’assombrissant encore à mesure que l’on approche du dénouement. Et quel dénouement imaginé par Hautière ! Un vrai pied de nez à la ville de Sacha, l’homme qui ne souriait jamais !

Dessinateur : David François - Scénariste : Régis Hautière - Editeur : Casterman - Prix : 13,95 euros.