TRAP

, par Estelle

Les pérégrinations d’un chien bleu et de son maître, un chasseur qui en portant la fourrure de ses proies en acquiert leurs pouvoirs. Un conte muet assez original.

Quand le chasseur a faim, il chasse. Accompagné de son fidèle chien bleu et en s’aidant du pouvoir qu’il acquiert lorsqu’il revêt la fourrure des animaux qu’il a tués. C’est ainsi qu’au gré de ses déplacements guidés par son ventre, il assiste à la destruction d’un camp indien par un féroce monstre rouge.
On se souvient des albums totalement muets de Grégory Panaccione, "Un océan d’amour" et "Match", preuves qu’une BD n’a pas besoin de bulles pour bien raconter une histoire. Ce "Trap", signé de l’auteur de "La passion de Dodin-Bouffant", ne laisse pas non plus échapper le moindre mot en 180 pages. Au milieu d’une nature sauvage et hostile, à une époque et dans un lieu inconnus (même si l’apparition d’indiens donne quelques indices), on suit les aventures du chasseur et de son chien ainsi que leur relation particulière. "Trap" est en fin de compte un petit conte sans prétention mais original, dynamique et non dénué d’émotion.

Dessin et scénario : Mathieu Burniat - Editeur : Dargaud - Prix : 13 euros.