THERMAE ROMAE - Tome 6

, par Estelle

Fin des aventures spatio-temporelles et balnéaires de notre architecte romain de l’Antiquité. Une série formidable dont on regrette le dénouement qualitativement très en dessous.

Depuis que Lucius a soudainement disparu dans les bains, Satsuki ne pense qu’à une chose : retrouver celui qu’elle aime. Pour ce faire, elle décide d’entreprendre des fouilles archéologiques dans l’antique station balnéaire Baïes, afin de découvrir un indice qui lui permettrait de se rapprocher de Lucius.
L’heure de la fin du bain a sonné pour "Thermae Romae" : Mari Yamazaki a décidé de clore cette série originale et captivante sur la comparaison des bains entre la Rome antique et le Japon contemporain. Même si cet ultime opus ne remettra pas en cause l’intérêt des aventures de Lucius au "pays des visages plats", on regrettera qu’il ne soit pas de même qualité que les autres... La démarche est inverse cette fois mais le voyage spatio-temporel du grand-père de Satsuki dans la Gaule antique redonde quand même beaucoup par rapport aux précédentes pérégrinations de Lucius. Et puis surtout, le dénouement donne l’impression que la mangaka s’est dépêchée de terminer une histoire qui était prévue pour durer un tout petit peu plus. Décision de l’éditeur japonais ? Le final à l’eau de rose est en tout cas purement et simplement expédié en quelques pages pas du tout convaincantes.
Mais on n’abandonne pas comme ça une série qui a connu un succès incroyable même aux yeux de son auteur (Grand Prix du Manga, prix Osamu Tezuka, publication internationale, adaptations en film et en dessin animé...). Mari Yamazaki va donc faire revenir dans un nouveau manga un certain nombre de personnages secondaires de "Thermae Romae". Avis aux amateurs.

- Casterman