TANGOMANGO - Tome 1. Les premiers pirates

, par Estelle

Un duo improbable composé d’une gamine et d’un poulpe se lancent dans la piraterie combattue depuis des années par un impitoyable gouverneur. Un spin-off de l’univers "Wakfu" sympathique malgré une introduction un poil alambiquée.

Elaine, la jeune apprentie pirate, et Encre Noire, le poulpe rose consacré capitaine de navire, voilà deux héros que les habitués de l’univers du dessin animé "Wakfu" ont pu croiser au détour de la saison 2. Après "Le Corbeau noir" et "Remington", "Tangomango" est la 3e série issue de l’univers Wakfu sur laquelle collabore Adrian mais, cette fois, il est seul aux commandes. Alors que le tyrannique Poupo Mongrovejo pense avoir éliminé tous les pirates des Eaux Tièdes, Elaine et Encre Noire préparent en secret leur navire pour écumer les mers comme les premiers pirates. Mais avant tout, il leur faut trouver de vrais canons pour remplacer sur leur bateau ceux en bois existants...
Fort de son passé dans l’animation et de son expérience sur les autres spin-off de "Wakfu", Adrian pose un univers visuel sympathique et coloré rempli de personnages très expressifs, du méchant gouverneur aux manchots soldats en passant par des corsaires idiots et de mystérieux médaillons magiques. Les jeunes lecteurs s’attacheront rapidement à l’espiègle Elaine et l’ingénieux Encre Noire. Si "Tangomango" n’emporte pas complètement l’adhésion, c’est que l’histoire prévue en trois tomes ouvre beaucoup de pistes d’un coup et que la majeure partie de l’album s’avère être une succession de situations montrant de nombreux personnages sans que l’on comprenne vraiment ce qui les unit. Heureusement, dans la dernière partie de "Tangomango", on finit par s’y retrouver. Les fans de "Wakfu" sont maintenant fin prêts pour découvrir le passé d’Elaine et Encre Noire. A l’abordage !