SYBIL, LA FÉE CARTABLE - Tome 5. La danse du dragon

, par Estelle

Nina et sa petite fée cartable ont fort à faire : les quatre Eléments disparaissent, le petit frère de Nina aussi... Une histoire un peu trop vite expédiée.

Alors que Nina décide de laisser tomber la boxe pour la danse dans l’espoir de plaire au bel Antoine, les quatre Eléments sont enlevés et dans la chambre de son petit frère Léo, elle ne trouve qu’un petit dragon. Le temps presse pour rétablir l’équilibre entre le monde féerique et le monde normal...
Avec ses couleurs acidulées et ses personnages de contes de fée à la Disney, l’univers graphique de Dalena et Razzi a toujours de quoi séduire les jeunes lectrices. Pourtant, si comme dans les opus précédents (qui peuvent fonctionner indépendamment les uns des autres) le scénario est assez simple, il manque tout de même ici de suspense et de rebondissements. Il y a certes beaucoup de personnages qui vont et qui viennent dans cette histoire, il y a aussi une grande révélation (les origines familiales de la petite Nina) mais finalement le tout - et en particulier la bataille finale entre les gentils et les méchants - est rapidement expédié. Un cinquième tome un peu en deçà donc.

- Le Lombard