STREET FIGHTING CAT - Volume 1

, par Estelle

Bienvenue dans le monde impitoyable des guerres de territoires entre gangs de matous bagarreurs en quête de pouvoir. Une série de bastons félines surprenante et décalée.

Question mangas de chats, on connaît "Kuro, un coeur de chat" ou encore "Sa Majesté le chat", publié pour ce dernier également chez Doki-Doki. Mais "Street Fighting Cat" n’a rien à voir avec ces mignonnes boules de poils attendrissantes. Car la nuit, quand les humains sont au lit, les rues deviennent le théâtre d’une terrible bataille de territoires entre gangs de matous bagarreurs…
Mangaka jusqu’ici inédit en France et spécialisé dans le manga de jeunes voyous, SP Nakatema ("BMN", "Balance - Bloody Party") met en scène Hige dit Hige le tocard, un matou errant tombé tout en bas de l’échelle sociale qui va se retrouver au coeurs des luttes territoriales félines après sa rencontre avec Nobunaga, un ancien chat domestique super costaud. Shonen en quatre volumes (terminé au Japon), dont les deux premiers sortent simultanément chez nous, "Street Fighting Cat" n’est donc pas avare en bastons toutes griffes dehors. Des clans, des boss, un code de l’honneur très strict… En détournant ainsi les habituelles histoires de yakuzas et autres bad boys, SP Nakatema réussit à créer la surprise. Les matous balafrés, leurs minois déformés par les coups sont plutôt drôles et même si les cases sont parfois un peu confuses et si les chats ne sont pas tous faciles à identifier, le récit est dynamique et immersif. Le volume 3 paraîtra en septembre 2017.
Après "Street Fighting Cat", vous n’écouterez plus de la même façon les cris des matous en train de se battre devant chez vous.

(Dessin et scénario : SP Nakatema - Editeur : Doki-Doki - Prix : 7,50 euros.