STEVE LUMOUR - Tome 1. L’art de la winne

, par Estelle

Aussi drôle qu’une poêle à frire, Emile Escartefougne (à prononcer "Steve Lumour") embrasse la carrière d’humoriste.Et ca marche : on rit, à ses dépens certes, mais on rit.

Steve Lumour est probablement un proche cousin de Victor Lalouz, l’animateur de radio le plus bête des ondes imaginé par Diego Aranega. Steve, lui, de son vrai nom Emile Escartefougne, est un humoriste pas drôle du tout (embêtant avec un tel métier...), autant has been que looser, qui imite Barack Obama avec l’accent espagnol.Vous l’aurez compris, si vous comptiez tout savoir sur "l’art de la winne" grâce à cet album, vous risquez d’être déçu.
En revanche, si vous supposiez rigoler franchement d’un pauvre type niais mais toujours enthousiaste, vous avez fait le bon choix. Fabcaro, qui a notamment signé "Figurec" (roman adapté en bande dessinée par Christian De Metter) déroule toute une série de situations autour du parcours de ce comique débutant, depuis sa rencontre avec un agent vénal (un pléonasme ?) jusqu’à la consécration - le trophée Bidor qui récompense l’humoriste le moins drôle de l’année - en passant par les spectacles tous aussi minables les uns que les autres et les séances de promotion inmanquablemment foireuses.
Le résultat est une "biographie de l’homme le moins connu de notre siècle" drôle et variée malgré le profil caricatural du héros. "The show must going on", conclut Steve Lumour . Ca tombe bien, un second tome est justement prévu.

- Le Lombard