STARFUCKEUSE

, par Estelle

Les expériences sexuelles ratées d’Hélène Bruller avec des stars... Un album malheureusement raté aussi.

Hélène Bruller a une idée : elle va raconter ses histoires de cul (surtout fantasmées) avec des stars. Son éditrice est ravie, alors c’est parti ! Brad (Pitt), George (Clooney), Justin (Bieber), Daniel (Radcliffe), Richard (Gere), Woody (Allen), Britney (Spears), Will (Smith), etc... Un paquet de monde payerait cher pour être dans le lit de ces super stars et pourtant, si on en croit la dessinatrice, ce n’est pas vraiment le pied : trop monotone, trop rapide, trop fatigué, trop bavard, trop petit, trop goujat et on en passe.
L’idée est culottée et rigolote et, à raison d’une star par planche, Hélène Bruller passe en revue une quarantaine de célébrités diverses dans des situations "torrides"en les épingle pour leurs (supposées) spécificités sexuelles. On sent bien l’intention de la dessinatrice de faire descendre les stars de leur piédestal, c’est-à-dire à notre niveau. On comprend bien qu’elle veut nous dire qu’une bonne partie de jambes en l’air passe par une belle rencontre, une alchimie entre les deux partenaires. Mais le résultat n’est pas à la hauteur : le trait enfantin et la colorisation basique des planches ne sont pas rachetées par les gags qui se veulent mordants mais qui tombent presque toujours à plat. Non décidément, "Starfuckeuse" n’est pas un bon coup.

- Delcourt