SOUS LA BLOUSE

, par Estelle

Une plongée sociologique intéressante et vivante dans le milieu de la chirurgie et des blocs opératoires où le sexisme a la vie dure.

Après les caissières, l’industrie du porno, la banlieue ou les séducteurs de rue, etc, la collection Sociorama de Casterman qui adapte en fiction dessinée des enquêtes sociologiques de terrain s’intéresse cette fois au monde médical. Et en particulier le cercle fermé et prestigieux des chirurgiens. Mais à l’heure de la féminisation de la médecine, cette spécialité reste la seule où la parité homme-femme peine toujours à s’installer.
A partir de la thèse d’Emmanuelle Zolesio sur la chirurgie au féminin, Marion Mousse ("Fracasse", "Les contrebandiers du Moonfleet") s’invite donc dans le bloc opératoire de l’hôpital Tourenne aux côtés de Florence Marini chirurgienne en attente d’un poste fixe, de Chantal Durant-Martel chirurgienne aguerrie, et de Julie jeune externe qui compte suivre les traces de sa mère. Autour, gravitent des hommes, infirmiers, chirurgiens ou étrangers au secteur médical, des stéréotypes plein la tête. Outre ce monde souvent macho et misogyne, on découvre plus généralement la difficulté d’un métier stressant aux lourdes responsabilités, aux horaires de dingue difficiles à concilier avec une vie de famille. Le propos est intéressant, vivant et crédible. Seul tout petit bémol : les personnages croqués très simplement par Marion Mousse sont parfois un peu difficiles à identifier, surtout quand ils sont cachés derrière leur blouse et leur masque.

Dessin et scénario : Marion Mousse, d’après une enquête d’Emmanuelle Zolesio - Editeur : Casterman, collection Sociorama - Prix : 12 euros.