SOUL GUARDIANS - Tome 1

, par Estelle

La Soul Brigade est chargée de récupérer les papillons qui apparaissent à la mort des gens. Mais Ono a aussi une raison personnelle de s’impliquer dans ses missions. Une idée originale.

Lorsque les gens meurent, leur âme se retrouve dans un papillon qui vivra 49 jours. La Soul Brigade est chargée de les recueillir et d’empêcher quiconque de les voler ou les détruire. Le papillon bénéficie alors d’un système de cryoconservation ce qui permet aux familles de communiquer avec le défunt sous forme d’hologramme. Le jeune Ono intègre la Soul Brigade dans un seul but : retrouver le papillon de sa soeur jumelle qui a été dérobé.
C’est un manga à l’idée plutôt originale que propose l’auteure de "Snow Illusion", optant cette fois pour le genre fantastique. Encore en cours de parution au Japon (deux tomes en librairie), cette nouvelle série se révèle aussi bourrée d’action, les membres de la Soul Brigade - Ono la tête brûlée en tête - se donnant à fond pour accomplir leur mission. Ça canarde dans tous les sens (mais la violence est surtout suggérée et on ne tombe jamais dans le gore) et seuls les moments qu’Ono passe avec sa soeur sont d’une grande sérénité.
Les éléments d’explication sur le concept des papillons sont donnés au fur et à mesure et prennent progressivement une tournure un brin philosophique : à qui appartiennent les papillons ? Mais pour l’instant, la question pour le lecteur est surtout de comprendre pourquoi la soeur d’Ono reste figé dans son corps d’enfant, qui est le mystérieux individu qui avale les papillons et pourquoi les terroristes sont intéressés par ces lépidoptères ? On attendra la suite pour le savoir. Même si les membres de la Soul Brigade, pourtant loin d’être caricaturaux, s’avèrent vite tellement puériles et saoulant, limite hystériques, qu’on aurait presque envie de leur piquer leur papillon, tiens.

Dessin et scénario : Icori Ando - Editeur : Komikku - Prix : 8,50 euros.