SOLOMAN - Volume 2

, par Estelle

Ryô Tanabe, seul humain survivant et cobaye du peuple de la Lune, deviendra-t-il finalement le super-héros qu’il rêvait d’être dans sa chambre d’adolescent ? Un diptyque trop court qui laisse le lecteur sur sa faim.

Seul humain survivant et cobaye des nouveaux maîtres de la Terre, Ryô Tanabe réussit à tenir grâce à Nino, une mignonne petite esclave artificielle. Alors quand lorsque le peuple de la Lune décide de se débarrasser d’elle, Ryô est prêt à tout pour la sauver, même à accepter le pouvoir qu’il avait toujours refusé : celui de pouvoir accueillir en lui les âmes des défunts.
A la lecture du premier tome, on s’interrogeait sur ce scénario apparemment ambitieux prévu en deux épisodes seulement. Ce second volume nous laisse effectivement sur notre faim. Faute de temps en effet, de bonne idées ne sont pas exploitées, les révélations sur le père de Ryô ne mènent nulle part et la conclusion reste très ouverte. Sakakibara Sôsô a toutefois pris le temps de développer son personnage principal (et l’un des rares de ce manga) et son évolution face à la solitude : le désespoir et l’envie de disparaître, la rage de vivre finalement. Tel était certainement son objectif principal.

Dessin et scénario : Sakakibara Sôsô - Editeur : Doki-Doki - Prix : 7,50 euros.