SOLEIL FROID - Tome 2. L.N.

, par Estelle

Jan passe par Lyon, direction le Sud où un labo aurait trouver l’antidote du terrible virus qui a ravagé la population. Suite d’un road-movie post-apocalyptique convaincant.

Avec un extrait d’un rapport de l’OMS en quatrième de couverture - "La question n’est pas de savoir si le virus de la grippe aviaire risque de muter pour devenir mortel pour l’homme, mais quand ?" -, "Soleil froid" est forcément un peu glaçant. Ce récit d’anticipation post-apocalyptique prend en effet comme point de départ la mutation du virus H5N4 devenu mortel pour l’homme. Transmis par des oiseaux très agressifs, il a décimé 90% de la population mondiale… Nous sommes dix ans après le début de l’épidémie, et Jan, un ancien militaire rescapé en route pour le Sud où un labo aurait trouvé l’antidote, débarque à Lyon.
Mêlant lutte pour la survie, potentielle théorie du complot et technologie de pointe (avec notamment la mule robotique Marguerite du héros), les auteurs - qui ont déjà réalisé ensemble "Arcane majeur", "Jour J" et "Cette machine tue des fascistes" - signent un récit convaincant. Aux nombreuses scènes d’action et à la narration dynamique, avec des flashbacks permettant de faire progresser l’intrigue, s’ajoute un héros dur mais charismatique et un dessin efficace qui offre aux lecteurs une vision impressionnante d’un Lyon en ruine, étouffé peu à peu par une nature qui reprend ses droits. "Les oiseaux" d’Hitchcock à côté, c’est de la rigolade.

Dessinateur : Damien - Scénariste : Jean-Pierre Pécau - Editeur : Soleil, collection Neopolis - Prix : 14,95 euros.