SNEGUROCHKA

, par Estelle

Deux mystérieux jeunes gens sont très intéressés par une datcha au bord d’un lac de l’URSS des années 1930… Un thriller politique original.

Dans le folklore russe, Snegurochka est la "Fille de neige". Hiroaki Samura en a fait l’héroïne de son nouveau one-shot prenant pour cadre l’Union soviétique des années 1930, sous le régime totalitaire de Staline. Au bord d’un lac de Carélie, une mystérieuse jeune femme en fauteuil roulant nommée Belka et un garçon appelé Shchenok cherchent à s’infiltrer dans une datcha. Ils sont visiblement à la recherche de quelque chose caché à l’intérieur…
Après le récent "Kamarades" de Goust, Benoît Abtey et Dusséaux aux éditions Rue de Sèvres, voilà donc de nouveau la famille Romanov, assassinée quelques années plus tôt, au coeur d’une bande dessinée. L’idée de départ de l’auteur de "L’Habitant de l’infini" était plus de raconter "l’histoire d’une petite pimbêche au coeur d’artichaut" que de réaliser un thriller politique, explique-t-il dans la postface. D’où ce récit conçu surtout comme un huis clos, au trait fin mais délaissant les grandes villes et les paysages typiquement russes et soviétiques. Le résultat est une histoire assez surprenante mais originale, Hiroaki Samura réussissant à maintenir le suspense jusqu’au bout, tout en offrant pas mal de révélations tout au long de cette petite histoire mêlée à la grande.

Dessin et scénario : Hiroaki Samura - Editeur : Casterman - Prix : 12,95 euros.