SMALL FAVORS

, par Estelle

Les jeux sexuels d’Annie en solo ou avec des copines. Un comics érotique débridé et bon enfant, hymne à l’homosexualité féminine.

"Small Favors" est une première, nous dit l’éditeur : "C’est la première bande dessinée porno lesbienne de cette ampleur imaginée, écrite, conçue et réalisée par une femme", en l’occurrence Colleen Coover, dessinatrice de récits courts chez Marvel, mariée à Paul Tobin (scénariste chez Marvel également) et ouvertement bisexuelle. Compilation de deux romans graphiques parus chez Eros Comix en 2002 et 2004, l’album raconte les aventures de la jeune Annie que la Reine de sa conscience veut punir de sa forte propension à se masturber en lui collant une gardienne lilliputienne dans les pattes. Mais ce que la Reine ignore, c’est que, malgré ses couettes, Nibbil n’est pas vraiment du genre très sage non plus...
Se revendiquant aux Etats-Unis comme un "girly porno comic book", "Small favors" est en effet une succession ininterrompue de séances coquines à la fois explicites et bon enfant. Le ton est toujours léger (même pendant les séances de fessées) et le dessin noir et blanc, une ligne claire simple et agréable. Evidemment, côté scénario, dialogues et psychologie des personnages, c’est aussi plutôt léger : toute seule, à deux, à trois... avec Nibbil sous sa forme lilliputienne ou sous sa forme humaine... avec accessoires ou non... dans la cuisine ou dans la salle de bain, etc. Bref un peu de tout et de tout un peu, excepté des représentants de la gent masculine. Colleen Coover veut avant tout émoustiller son lectorat et certainement se faire plaisir aussi.
"Small Favors", une BD pour les filles qui aiment les filles mais aussi pour les garçons qui aiment les filles qui aiment les filles !