SEX CRIMINALS - Tome 3. Triolisme

, par Estelle

Jon et Suzie découvrent qu’ils ne sont pas les seuls à pouvoir arrêter le temps pendant l’orgasme. Suite d’une série coquine et humoristique tombant parfois un peu dans la facilité mais sympathique.

Jon et Suzie profitent du don qu’ils se sont découverts - quand il ont un orgasme, le temps s’arrête - pour dévaliser des banques. Mais ils se rendent compte qu’ils ne sont pas les seuls à pouvoir stopper le temps ainsi. Grâce à un fichier secret volé, ils décident de se rendre chez l’un d’eux. Pendant ce temps, la police du sexe est sur leurs traces.
De sexe il est encore question évidemment ici. Le ton est toujours décomplexé, les allusions coquines voire graveleuses se succèdent à bon rythme, l’humour est plus présent que dans le deuxième opus et la réflexion s’engage sur la liberté sexuelle, sur ce qu’est la normalité. Si le message est bien clair, l’intrigue elle manque de cohésion. Elle se présente comme une série de scènes dissertant sur le sujet mais qui ne font guère avancer l’histoire principale même si de nouveaux personnages apparaissent dans cet épisode. En outre, certaines saynètes mettent en scène les auteurs eux mêmes en train d’imaginer des situations et des encarts noirs recouvrent parfois les cases sur lesquels un texte explique ce qu’ils auraient pu dessiner s’ils en avaient eu le courage… C’est certes inattendu et drôle au début mais cela lasse vite d’autant que ces petites astuces narratives ne font pas plus avancer le schmilblick. Reste un univers particulier et très original à découvrir qui a obtenu le Prix Eisner de la meilleure nouvelle série en 2014 pour le premier opus.

Dessinateur : Chip Zdarsky - Scénariste : Matt Fraction - Editeur : Glénat - Prix : 19,95 euros.