SEUL SURVIVANT - Tome 2. Bossa Nova Club

, par Estelle

Deuxième tome d’une série-concept autour de l’unique rescapé d’une catastrophe. Cette fois, c’est une jeune Américaine qui a perdu son enfant à naître dans un crash aérien et qui devient la baby-sitter d’une riche famille au Brésil. Un thriller divertissant.

Elle était la seule survivante du crash du vol 714 dans lequel tous ses amis avaient péri dans le premier opus. Jennifer Bristow, qui a perdu le bébé qu’elle portait et a passé quelque temps en asile psychiatrique, tente désormais de refaire sa vie à Rio de Janeiro. Engagée comme baby-sitter chez un riche homme d’affaires, la jeune Américaine est parfaitement intégrée à la famille. Mais quand la fille aînée tombe enceinte et envisage d’avorter, les cauchemars de Jennifer refont surface…
Bien que formant des histoires complètes, les deux premiers albums de la série-concept "Seul survivant" ont en commun de mettre en scène une catastrophe dont il n’y aura qu’un seul rescapé, étrangement marqué à vie par une cicatrice en forme d’éclair sur l’arcade mais surtout très fragile psychologiquement… Une fragilité qui finira, on s’en doute vite, par provoquer un nouveau drame… Le suspense réside donc moins dans le destin tragique de Jennifer Bristow que dans la manière dont cela se passera. Et cela suffit à susciter l’intérêt du lecteur malgré le trait assez fade du Péruvien José Malaga ("Mandalay") - qui remplace Jorge Miguel - et surtout le manque de tension au moment de la catastrophe. On aurait aimé ressentir plus de peur, plus de panique à ce moment clé, dommage… Qui sera le prochain "seul survivant" ? Vous le découvrirez dans les dernières pages. Le troisième et dernier tome devrait en outre nous livrer le fin mot d’une histoire à la limite du fantastique.

Dessinateur : José Málaga - Scénaristes : Thomas Martinetti et Christophe Martinolli - Prix : 14,20 euros.