SECRET DE FAMILLE, une histoire écrite à l’encre sympathique

, par Estelle

En 1972, Bill Griffith apprend que sa mère a entretenu pendant des années une liaison avec un auteur touche-à tout. Une enquête familiale qui dresse un portrait précis de la société américaine des années 50.

Illustrateur pour The New Yorker, Bill Griffith est aussi connu pour être le co-créateur avec Art Spiegelman le magazine Arcade, The comics revue dans les années 70. Désormais septuagénaire, l’Américain publie son premier roman graphique. Un récit largement autobiographique que l’arrière petit-fils du photographe William Henry Jackson nous livre après avoir découvert que sa mère entretenait une liaison extraconjuguale de longue durée avec le dessinateur de presse et romancier américain Lawrence Lariar.
Tout en brossant le portrait de sa mère et racontant les souvenirs (parfois douloureux) de son enfance, Bill Griffith plonge dans le quotidien de la middle-class américaine des années 50 et 60, ainsi que la vie intellectuelle new-yorkaise. Ses dessins eux-mêmes sont rappelle un peu les comics de l’époque. On apprend pas mal de choses même si certains passages très longs, notamment lorsque le dessinateur underground américain se penche dans le moindre détail sur la biographie du très prolifique Lariar, lassent un peu.

Dessin et scénario : Bill Griffith - Editeur : Delcourt, collection Outsider - Prix : 15,50 euros.