RUA VIVA - Tome 1. Noticias

, par Estelle

Plongée dans une favela où les gangs règnent en maîtres avec une série de récits racontant le quotidien des habitants. Un sujet sombre mais traité avec légèreté.

La vie à Là-en-haut, une favela brésilienne, n’est pas si compliquée : il suffit de courber l’échine devant les gangs ou alors de… déménager vite fait. Reprenant les histoires parues dans la revue Gang !, "Rua viva" nous entraîne dans les pas de deux jeunes qui parviennent à s’incruster dans la soirée privée d’un gang ; dans ceux d’un artiste qui se voit proposer de décorer des armes ; dans ceux de deux gamins obligés de passer tous les jours devant un chien méchant pour se rendre à l’école ; et dans ceux de Teresa fière de se promener avec le luxueux sac offert par son fils. La dernière histoire, inédite celle-ci, suit un pauvre gars qui ne supporte plus d’être sans cesse tabassé et racketté.
Jouant sur l’anthropomorphisme des personnages dans un style qui n’est pas sans rappeler celui de Ben Radis et Jano ("Max et Nina"), l’album est plutôt bien ficelé avec une description intéressante et qui sonne vraie des bidonvilles, de la misère, des guerres entre gangs, des trafics et des codes à respecter au quotidien. Rien de trop noir toutefois ici, malgré la violence, le ton reste léger et humoristique.

Dessinateur : Julien Loïs - Scénariste : ElDiablo - Editeur : Aaarg ! - Prix : 14,90 euros.