ROMAIN & AUGUSTIN, UN MARIAGE POUR TOUS

, par Estelle

Augustin décide de demander en mariage son compagnon Romain. Une histoire d’actualité fonctionnant comme un spin-off des "Autres gens" sans parvenir à l’égaler.

Diffusé tout l’été gratuitement sous forme de diaporama sur le site du Nouvel Observateur au rythme d’un épisode de 15 à 30 images par jour, "Romain & Augustin, un mariage pour tous" est à lire désormais en album chez Delcourt. Créée en plein débat sur le mariage gay, l’histoire reprend les personnages des "Autres gens" scénarisée par Thomas Cadène : Augustin, le frère homosexuel de Mathilde, demande en mariage Romain qui ne cesse d’hésiter par crainte que cette union soit vue comme un geste politique. Entre préparatifs pour le jour J et accrochages avec les proches qui ne comprennent pas, plus de 140 pages autour d’une histoire d’amour contemporaine.
Il n’est pas étonnant que Thomas Cadène, amateur de chronique sociale, se soit intéressé à ce sujet complexe qui a soulevé bien des passions. On retrouve d’ailleurs avec plaisir ce qui fait la force du scénariste : de la pudeur, de la sensibilité, une réflexion tout en finesse à partir de petits riens du quotidien et une foule de personnages élégants qui gravitent autour du couple Romain-Augustin : Honorine, la grand-mère féministe de Romain ; Madeleine, la mère réac’ et dépressive d’Augustin ; Kader, l’ex de Romain désormais en couple avec une femme et futur papa ; etc.
Le travail graphique a été confié à deux dessinateurs : Didier Garguilo, au style épuré et aux planches en couleurs, s’intéresse à l’intimité du couple tandis que Joseph Falzon et son trait moins paisible sur des cases en noir et blanc se charge des réactions de son entourage et du contexte socio-politique.
Les échanges sur le fond - La Manif pour tous, Christine Taubira, François Hollande.... - sont toutefois un peu lourds et, plus globalement, on regrette le manque de surprises dans le déroulement de l’histoire et son dénouement... Moins réussi que la bédénovela "Les autres gens", "Romain & Augustin, un mariage pour tous" vaut donc surtout par son ancrage dans l’actualité.

- Delcourt