RIMBAUD, L’EXPLORATEUR MAUDIT

, par Estelle

Un ami d’enfance de Rimbaud refait le parcours africain du poète voyageur récemment décédé. Un album joliment mis en images mais des personnages peu attachants.

De l’auteur du "Bateau ivre" ou du "Dormeur du val", le grand public sait qu’il est mort jeune (37 ans), qu’il renonça à l’écriture encore plus tôt (20 ans), qu’il entretint une relation avec Verlaine… Moins nombreux certainement sont ceux qui connaissent le Rimbaud explorateur, celui qui ne cessera de voyager en tentant de faire fortune, et notamment dans une région dangereuse et inexplorée d’Ethiopie : l’Abyssinie. Pour raconter cette période (1881-1891), Philippe Thirault et Thomas Verguet ("Magellan") ont imaginé le personnage de Valentin Bracq, ami d’enfance du poète qui après la mort de ce dernier en novembre 1891, débarque sur ses traces à Harar, en Ethiopie.
Sélectionnant quelques épisodes des pérégrinations du poète, les auteurs donnent à voir un Rimbaud curieux des autres cultures, capable d’assimiler avec une facilité déconcertante les langues locales. Un Rimbaud voyageur de commerce et trafiquant d’armes. Un Rimbaud qui s’ennuie, se drogue, torturé par d’étranges visions… Ces différentes facettes nous sont suggérées sur fond de superbes paysages africains. Mais le portrait reste assez froid et l’on ne parvient pas vraiment à saisir ni à s’attacher à la personnalité de cet homme fragile en quête éperdue d’une sérénité qu’il ne trouva jamais. Résultat, on lit les dernières planches avec l’impression que le mystère entourant le poète n’a pas été dissipé… C’est donc avec d’autant plus d’intérêt qu’on se plonge en fin d’album dans le dossier historique, écrit par l’explorateur et écrivain Christian Clot et consacré à la vie d’Arthur Rimbaud et notamment sa période africaine.

Dessinateur : Thomas Verguet - Scénariste Philippe Thirault - Editeur : Glénat collection Explora - Prix : 14,95 euros.