PYGMALION

, par Estelle

Quand le sculpteur Pygmalion tombe amoureux de sa création… Adaptation poétique de l’audacieuse pièce de théâtre musicale de Rousseau.

En 1770, Jean-Jacques Rousseau adaptait au théâtre le mythe grec de Pygmalion, ce sculpteur qui tombe amoureux de sa création, Galatée, et supplie la déesse Aphrodite de la rendre vivante. Il s’agissait d’une pièce en un acte constituée d’un monologue du sculpteur, rythmée par des intermèdes musicaux du compositeur Georg Benda, soulignant les mouvement du coeur de Pygmalion. Le mélologue était né.
Avec la même audace que Rousseau, Sandrine Revel ("Un drôle d’ange gardien", "Glen Gould : une vie à contretemps") s’est emparée de la pièce pour l’adapter en un roman graphique de 80 pages où quatre sculpteurs emblématiques incarnent successivement Pygmalion : Rodin, Niki de Saint Phalle, Camille Claudel et Ron Mueck. Le récit est poétique, les dessins à l’aquarelle sont délicats. Pas forcément facile à suivre, il interroge néanmoins avec justesse sur le processus créatif et l’art.
Comme dans l’original, les passages avec Pygmalion sont rythmés par des scènes de répétition d’un orchestre : le Paris Mozart Orchestra (PMO) dirigé par Claire Gibault qui interprétera l’oeuvre ce 15 juin 2018 à la Philharmonie de Paris. Sandrine Revel dessinera en direct durant la représentation. Pour les lecteurs qui souhaiteraient lire l’album en musique, le "Pygmalion" enregistré par le PMO est téléchargeable gratuitement à cette adresse : http://bonus.arenes.fr/pygmalion

Dessin et scénario : Sandrine Revel - Editeur : Les Arènes BD - Prix : 20 euros.