POURQUOI Y A-T-IL DES INÉGALITÉS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES ?

, par Estelle

Un petit album sympathique pour aider à comprendre l’existence des inégalités entre les hommes et les femmes. Une histoire vieille comme le monde sur un sujet qui reste hélas d’actualité.

Alors que le sujet des inégalités entre les hommes et les femmes a fait l’objet de mesures annoncées par le gouvernement Macron à l’occasion de la Journée internationale de la femme, ce petit album pose une question intéressante : pourquoi donc ces inégalités ?
Dorothée Werner, Journaliste à Elle, et Soledad Bravi qui dessine toutes les semaines dans le magazine, remontent jusqu’à la Préhistoire et passent en revue chronologiquement les étapes majeures des progrès réalisés (mais aussi des régressions !) au fil des siècles en matière de droits des femmes et de luttes contre les inégalités. Le discours est simple et direct, les dessins également et la mise en page – des chapitres temporels et une succession de cases sans bords numérotées comprenant un court texte et une illustration - très lisible. On apprend par exemple qu’au Moyen-âge, les femmes étaient majeures à 13 ans et mariées dans la foulée, que les béguines étaient une communauté religieuse de femmes très indépendantes ou que ce n’est que depuis 1965 que les femmes peuvent ouvrir un compte en banque. On retrouve également des personnalités majeures comme Olympe de Gouges qui mourut sur l’échafaud au XVIIIe siècle, Coco Chanel qui crée les pantalons dans l’entre deux-guerres, Simone Veil et sa fameuse loi autorisant l’IVG en 1975 ou plus récemment le mouvement des Fémen né en 2008.
L’album ne s’attarde pas sur chaque point car l’essentiel est surtout de faire prendre conscience aux lecteurs que le temps n’a pas estompé la domination masculine. De ce point de vue, les chiffres actuels en France (différences de salaires entre hommes et femmes, nombre de viols, violences conjugales, etc) et la situation dans le monde (l’avortement en Irlande, lapidations en Iran, etc) démontrent en effet que rien n’est encore gagné.

Dessinatrice : Soledad Bravi - Scénariste : Dorothée Werner – Editeur : Rue de Sèvres – Prix : 10,50 euros.