PLINE - Tome 4. La colère du Vésuve

, par Estelle

Pendant qu’un séisme détruit Pompéi, les agissements de Néron et Poppée font trembler Rome. Plongée intéressante dans l’Antiquité aux côtés de Pline l’Ancien.

Fuyant Rome pour échapper autant à son air vicié qu’à la folie de Néron et aux manigances de Poppée, Pline arrive à Pompéi avec son compagnons Euclès et Félix. Mais un puissant séisme détruit la ville et c’est impuissant que le philosophe voit les habitants qui ont tout perdu sombrer dans le chaos. Pendant ce temps, à Rome, manipulé par Poppée, l’empereur Néron aurait fait assassiner l’impératrice Octavie.
Si le nom de Pompéi est immédiatement associé à l’éruption du Vésuve en 79 après Jésus-Christ, on sait moins qu’un tremblement de terre avait déjà ravagé la cité en 62 après JC. C’est l’ampleur de cette catastrophe, qui pourrait avoir été un précurseur de l’éruption, que Mari Yamazaki ("Thermae Romae") et Tori Miki donnent à voir dans le 4e tome. La dévastation de Pompéi et les réactions des habitants sont traitées avec réalisme : la panique, l’impuissance, les pillages mais aussi la solidarité composent des pages qui n’en oublient pas de dresser avec quelques pointes d’humour le portrait de Pline l’ancien. L’intrigue politique à Rome avance par ailleurs davantage que dans l’épisode précédent. Moins original que "Thermae Romae", dont la série s’est vendue à près de dix millions d’exemplaires, "Pline" reste donc une plongée dans l’Antiquité intéressante et vivante.

Dessin et scénario : Mari Yamazaki et Tori Miki - Editeur : Casterman - Prix : 8,45 euros.