PACO LES MAINS ROUGES - Tome 2. Les îles

, par Estelle

Paco essaie d’aider celui qu’il aime à se sortir de l’enfer du bagne de Guyane. Une fiction documentaire sur les bagnards.

Ancien instituteur envoyé au bagne de Cayenne, Patrick Comasson dit Paco les mains rouges tente de survivre dans cet univers carcéral impitoyable, sans espoir de sortir libre. Séparé d’Armand, un autre détenu dont il est tombé amoureux et qui se retrouve emprisonné sur l’île Saint Joseph, le pire bagne des îles environnantes, il va tout tenter pour l’aider.
Conclusion d’une fiction documentée et saisissante sur le quotidien effroyable des détenus du bagne guyanais dans les années 1930, "Les îles" continue de dresser le portrait de cet enfer tropical constitué de plusieurs îles, aux conditions de vie plus ou moins dures : maladies, violences entre détenus et entre gangs mafieux… A Cayenne, la vie de Paco n’est pas rose… d’ailleurs Eric Sagot a choisi le sépia pour renforcer l’aspect documentaire de la bande dessinée. Il n’empêche, le récit se fait parfois plus léger, notamment dans les pages consacrées à la tendre relation qui se noue entre Paco et Armand ou bien à la large partie de l’album consacrée aux tatouages des bagnards et à leur signification, parfois très codifiée. Le traitement graphique tout en pudeur et le dessin plutôt naïf évitent eux aussi de sombrer dans l’horreur totale. Un diptyque prenant donc, complété par quelques pages de croquis de personnages et des ébauches de planches.

Dessinateur : Eric Sagot – Scénariste : Fabien Vehlmann – Editeur : Dargaud – Prix : 15,99 euros.