OGREST - Tome 1

, par Estelle

Une nouvelle série autour de Dofu et Wakfu dessinée par Mig. L’occasion de découvrir l’enfance du terrible Ogrest et de mettre un pied dans le gigantesque univers développé par Ankama.

Avec "Ogrest", Mig rajoute une pièce à l’univers déjà très riche de Krosmoz. Les fans de la série savent bien que d’après la légende, Ogrest est un ogre titanesque, un paria repoussé par son aimée et combattu par les dieux, qui se retira sur les plus hautes cimes du Monde pour pleurer, ses larmes engloutissant alors le Monde des Douze. Ainsi, l’âge des Dofus pourra laisser place à l’ère du Wakfu... Mais que ceux qui ignorent tout de Dofus ou de Wakfu ne fuient pas sur le champ : avec ce nouveau spin-off, Ankama veut au contraire créer une nouvelle porte d’entrée à son univers à succès. C’est ainsi que l’on découvre ici tout simplement l’enfance d’un petit ogre qui vit sur une île paradisiaque paumée avec son créateur Otomaï - gardien d’un Dofus, l’un des six précieux œufs de dragons magiques existants - et une superbe poupée dotée de la parole, Dathura...
Tout petit, tout vert, tout mignon et plus à l’aise pour les bêtises que pour apprendre ses leçons, Ogrest s’avère tout de suite un héros très attachant. Mêlant l’humour et des parties plus sombres voire violentes, le manga est à l’image de l’univers entier, c’est-à-dire destiné à un large public. Mig qui y a déjà collaboré plusieurs fois ("Les Chroniques de Wakfu", "Shak Shaka", "Zatoïshwan") sait d’ailleurs en reprendre les ingrédients avec un scénario rythmé et dense et un dessin très soigné. De quoi effectivement séduire de nouveaux lecteurs... Le deuxième volume (sur cinq prévus) sortira début 2015.