NOCTAMBULES, de l’autre côté du bar

, par Estelle

Pauline raconte sa vie de barmaid dans un célèbre bar de Bruxelles. L’envers du métier dévoilé à travers une série d’anecdotes amusantes.

Qui n’a pas envié un jour ou l’autre le barman ou la barmaid super à l’aise derrière son bar, qui connaît tout le monde, est toujours au cœur de la fête et s’enfile un petit verre quand il ou elle en a envie ? Pauline Perrolet, illustratrice et auteure de "Je peux t’appeler Jean-Pierre" et "Débordée, moi ? Plus jamais !", a travaillé deux ans au Bonne heure, un célèbre bar bruxellois. De quoi avoir suffisamment de billes pour nous raconter l’envers du décor.
Au-delà de l’amitié qui se noue entre les différents employés du bar, on découvre donc à travers une série d’anecdotes classées en six chapitres thématiques (les débuts, les clients, l’amour, etc), la vraie vie du barman : un travail épuisant où l’on sert parfois plus de 500 verres par nuit, des horaires décalés, des clients plus ou moins lourds, une hygiène de vie médiocre à base d’alcool et de drogue, le tout évidemment pour un maigre salaire… Quand on a la chance d’être déclaré.
Le ton reste malgré tout léger et la galerie de personnages anthropomorphes - Pauline notamment est représentée sous la forme d’une souris - est amusante, renforcée par un trait dynamique et des couleurs gaies. Sans prétention, "Noctambules" se déguste avec plaisir comme un petit rhum coca.

Dessin et scénario : Pauline Perrolet - Editeur : Delcourt, collection Encrage - Prix : 16,95 euros.