MONSTER CLUB - Tome 1. Que le meilleur gagne et dieu sauve la reine !

, par Estelle

Deux équipes de cryptozoologues se lancent dans une course contre la montre : découvrir les premiers une créature inconnue. Une nouvelle série fleurant bon l’aventure. Divertissant.

Le 17 octobre 1878, des cryptozoologues (qui étudient les animaux dont l’existence n’est pas avérée, comme le yéti par exemple) installés à Londres trouvent le nom de leur nouveau club : Monster Club. Le même jour de l’autre côté de l’Atlantique, à Baltimore, d’autres cryptozoologues baptisent eux aussi leur club : Monster Club... Aucune des deux ne voulant céder, les deux équipes se lancent un défi : la première qui ramènera une créature inconnue de la civilisation gagnera le droit de garder l’appellation "Monster Club". Direction la Sibérie, la chasse est ouverte !
Premier tome d’une nouvelle série mais formant une histoire complète, "Que le meilleur gagne et dieu sauve la reine !" est un vrai récit d’aventures avec tout ce qu’il faut de héros au caractère bien trempé, de périls, de mondes perdus, de trésors, de machines incroyables et de méchants bien dangereux. En gros, un mélange entre "Jules Verne, Sherlock Holmes et "La ligue des gentlemen extraordinaires" comme le souligne l’éditeur. Malgré un début bavard, le rythme est là, l’humour aussi et les planches riches en détails sont efficaces. Ne cherchez pas la vraisemblance, priorité est donnée aux péripéties un peu folles. Jean-Luc Masbou à qui on doit les dessins de "De cape et de crocs" et Thierry Leprévost, coloriste de "Garulfo" et de "D", signent ainsi une nouvelle série légère mais très divertissante.
A noter d’ailleurs que le 11e tome de "De cape et de crocs" , centré sur l’énigmatique petit lapin d’Eusèbe, doit paraître au second semestre 2014.

- Delcourt