MISS OCTOBRE - Tome 2. La morte du mois

, par Estelle

Le lieutenant Jordan continue, sans grand succès, de rechercher le tueur des Miss qui fait trembler tout Los Angeles. Un deuxième opus sans grande avancée qui s’avère en deçà du précédent.

Le serial killer qui fait des photos de ses victimes dans des postures de playmates court toujours. L’enquête de la police de Los Angeles piétine et le lieutenant Clegg Jordan est sous pression. De son côté, la jeune Viktor Scott doit trouver 100.000 dollars pour obtenir des informations sur l’auteur de l’agression qui l’a rendue sourde.
Le premier tome de "Miss Octobre" paru fin 2012 et sa plongée dans l’Amérique des Sixties nous avait alléché. Dans ce deuxième opus, Desberg continue sa description de la Californie, le puritanisme, la corruption, le racisme anti-mexicain et anti-noir ambiant, etc. Il livre également quelques indices sur le fameux tueur qui, entre une silhouette aperçue et une petite fiole découverte, permettent de se faire une petite idée... Pour le reste malheureusement, on piétine autant que le lieutenant Jordan. Il ne se passe pas tant de choses que cela, hormis les nombreuses scènes d’adultères qui semblent surtout prétexte à montrer la plastique généreuse des jeunes femmes de Queireix. Et le choix étrange du scénariste de résumer le premier tome sur près de dix pages ne vient rien arranger. Une déception que Desberg parvient partiellement à contrebalancer grâce au cliffhanger de dernière page qui est lui très efficace !