METROPOLIS - Tome 1

, par Estelle

Un sanglant attentat à la bombe détruit la place de la Réconciliation de la ville de Metropolis, mettant à jour du même coup trois cadavres mutilés. Une double enquête va démarrer. Débuts très accrocheurs d’une uchronie à l’ambiance travaillée.

Est-ce parce que l’inspecteur Gabriel Faure a été nommé "citoyen n°1" de Metropolis - il a été trouvé bébé le jour où l’on a posé sa première pierre, le liant ainsi étroitement à l’histoire de la ville - qu’il est le seul à repérer les changements qui s’opèrent depuis quelques temps : ici une statue de philosophe remplacée par celle d’un soldat, là un livre "impossible" ("Les Croix de Bois" de Borgelès, sur l’expérience de la guerre 14-18), là encore des maisons anciennes à la place d’une bibliothèque... Et si tout cela avait un rapport avec deux évènements survenus un an auparavant : un attentat sanglant à la bombe place de la Réconciliation et la découverte de trois cadavres de femmes ?
"Metropolis" est une uchronie, procédé littéraire consistant à réécrire l’Histoire en modifiant le déroulement d’un évènement : nous sommes en 1935 mais la Première Guerre Mondiale n’a jamais eu lieu et la ville de Metropolis, construite en 1912 en Alsace-Lorraine, dans l’Hinterland, réunit désormais Français et Allemands. Serge Lehman, romancier et auteur de BD ("La brigade chimérique", "Masqué"), a il y a des années planché sur le scénario de "Metropolis" pour en faire un roman avant de le ranger finalement dans ses tiroirs. Une longue parenthèse qui a eu du bon semble-t-il puisque ce premier opus de "Metropolis" se révèle très accrocheur.

Les 94 pages mettent en place un univers à la fois rétro et moderne rappelant celui de Fritz Lang, un New York européen aux perspectives impressionnantes signées Stéphane de Caneva ("Sept clones") qui voit se croiser un certain Winston Churchill ou un docteur Freud chargé de superviser l’enquête. L’ambiance de la série et la mise en place de l’intrigue nous ayant mis l’eau à la bouche, il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à la rentrée 2014 pour le tome 2 (sur quatre).