META-BARON - Tome 2. Khonrad l’Anti-Baron

, par Estelle

Pour en finir avec le Méta-Baron, le Techno-Amiral Wilhelm-100 crée un clone du guerrier suprême. Qui sortira vainqueur de cette confrontation au sommet ? Un récit de SF très prenant.

Le pari de Jerry Frissen était audacieux : reprendre le fameux personnage du Méta-Baron imaginé par Alejandro Jodorowsky en 1992. Après un premier tome réussi, le second qui clôt en quelque sorte un diptyque, le scénariste de "Lucha Libre" et des "Zombies qui ont mangé le monde", imagine un plan fomenté par le Techno-Amiral Wilhelm-100 afin d’empêcher le Méta-Baron de se rendre sur Marmola, unique source d’épyphite, le carburant des voyages interstellaires : un clone du Méta-Baron, grandi dans le ventre d’un paléobuffle et nourri aux giga-hormones de croissance, qui ira affronter l’original. Il s’appellera l’Anti-Baron.
Aussi prenant que le premier opus, "Khonrad l’Anti-Baron" déroule un scénario bien huilé, où tout va crescendo. Si l’on voit finalement peu le Méta-Baron, les autres personnages principaux sont très bien campés : le cruel et despotique Wilhelm-100, son homme de main Tétanus et l’Anti-Baron à la puissance incroyable mais à l’esprit d’un enfant. La relation étroite et ambiguë qui se noue entre les deux derniers est d’ailleurs particulièrement intéressante. L’ambiance graphique mise en place par Valentin Sécher ("Khaal, chroniques d’un empereur galactique") est également convaincante.
Le prochain tome ("Orne-8 le techno-cardinal") sera dessiné par Niko Henrichon. Un style différent que l’on peut d’ores et déjà découvrir grâce aux sept premières pages proposées en fin d’album.

Dessinateur : Valentin Sécher - Scénariste : Jerry Frissen - Editeur : Les Humanoïdes Associés - Prix : 14,20 euros.