MARCO POLO, LA ROUTE DE LA SOIE

, par Estelle

Les 20 années de tribulations de Marco Polo accompagné de son père et de son oncle, de l’Arménie à la Chine. Biographie intéressante, à la narration originale.

A lui seul, le nom de Marco Polo évoque les immensités désertique du désert de Gobi ou les villes de l’Empire du Milieu. Parti de Venise au XIIIe siècle à l’âge de 17 ans avec son père et son oncle, pour rencontrer Kubilaï Khan, petit fils de Gengis Khan et empereur de Chine, le célèbre marchand et explorateur italien a vu ses aventures ("Le livre des merveilles") retranscrites par Rustichello de Pise, son compagnon de cellule lors de son incarcération à Gênes en 1298.
C’est donc une vie assez extraordinaire que relate Marco Tabilio. Et pour résumer ces 20 années de voyage, l’auteur a sélectionné certains épisodes qu’il raconte en très courts chapitres conçus à la manière d’un gaufrier de cases étroites au trait simple. Quelle est la part de la réalité, quelle est celle de l’affabulation ? Si certains contemporains mettent en doute la véracité des récits du marchand, Tabilio lui se contente de montrer parfois un Marco Polo fiévreux en proie au délire, dans des planches à la construction plus originale alors. Il signe également quelques séquences autour des rêves du héros ou de Rustichello de Pise. Le choix d’une telle narration rend toutefois la lecture un peu difficile malgré le code couleur qui permet de se repérer entre le passé et le présent et on avoue s’être parfois perdu au fil des 200 pages. Néanmoins très documenté, "Marco Polo, la route de la soie" constitue une biographie intéressante dont on appréciera qu’elle soit régulièrement entrecoupée de très belles cartes géographiques réalisées à la manière médiévale, avec la représentation d’édifices et de créatures représentatives du lieu.

Dessin et scénario : Marco Tabilio - Editeur : Urban China - Prix : 19,95 euros.