MAGDA IKKLEPOTTS - Tome 1. Le monstre dans le placard

, par Estelle

Une jeune sorcière enquête sur des attentats perpétrés par une force surnaturelle. Une histoire fantastique tout public très prometteuse.

Dans un Paris contemporain vit Magda Ikklepotts, une jeune fille de 19 ans flanquée d’une pie bavarde qui, en attendant de trouver une sorcière qui pourrait achever son initiation, gagne sa vie en arnaquant des antiquaires trop crédules. Mais quand des habitants se retrouvent envoûtés, la police l’embarque dans l’enquête, sous la surveillance étroite d’un représentant du Centre National de Surveillance des Sorcières. 

Magda n’est pas une vieille bique, n’a pas de nez crochu, pas plus que de verrue dessus, elle serait même du genre toute mignonne et le Paris de Krystel et Debois ("Ash") ressemble à celui que l’on connaît si ce n’est que les sorcières font partie intégrante de la société - bien que largement méprisées par le reste de la population. 

Un cadre fantastique et un dessin mi-manga mi-BD européenne qui lorgnent donc a priori vers un public jeune. Mais pas que. Car, surprise, "Magda Ikklepotts" a le pouvoir d’embarquer tout le monde dans cet univers fantastique où les amateurs ne manqueront pas de déceler quelques clins d’oeil à la saga "Harry Potter" ou aux X-Men. L’équipe de choc et de charme qui accompagne Magda pour combattre les forces surnaturelles séduit, les dialogues sont souvent drôles, le rythme est trépidant et les planches au trait fin et aux couleurs délicates sont vraiment très agréables.
"Le monstre dans le placard" ouvre donc une série rafraîchissante pleine de promesses qui devrait courir sur quatre ou cinq tomes.

Dessinateur : Krystel - Scénariste : François Debois - Editeur : Ankama - Prix : 13,90 euros.