MA GUERRE DE LA ROCHELLE À DACHAU

, par Estelle

De son entrée dans la Résistance, à La Rochelle, à l’arrivée des Américains au camp de Dachau où il a été déporté, le grand-père de Tiburce Oger raconte l’enfer qu’il a vécu. Un récit poignant.

8 mai 2015, La Roche-sur-Yon. Guy-Pierre Gautier, 90 ans et ancien déporté à Dachau, reçoit la Légion d’honneur. L’histoire de son grand-père maternel, Tiburce Oger ("Buffalo runner") ne l’a pourtant longtemps connue que par bribes. Avec « Ma Guerre, de La Rochelle à Dachau », le dessinateur charentais livre aujourd’hui les terribles épreuves vécues par son aïeul au cours de la Seconde Guerre mondiale.
En juin 1940, les Allemands débarquent à La Rochelle. Le début d’un voyage au bout de l’enfer pour Guy-Pierre Gautier qui à 16 ans s’engage dans la résistance, d’abord en fabriquant des tracts puis en participant à des sabotages et des déraillements de train. Finalement arrêté, torturé, il passe plusieurs mois dans des centres de détention avant d’être déporté à Dachau… C’est alors que tout bascule pour le jeune homme et du même coup pour le lecteur. Car déjà fort, le récit se fait alors particulièrement poignant. Les souvenirs de Guy-Pierre Gautier semblent intacts et c’est avec force détails qu’il décrit l’horreur d’une vie concentrationnaire au quotidien - humiliations, tortures, faim, soif, maladies, mort… - mais aussi le courage et la formidable solidarité qui liera les prisonniers entre eux jusqu’au bout, souvent au péril de leur vie. Les conséquences sur les âmes et les corps de ces mois de privations sont particulièrement bien rendues grâce aux planches nerveuses de Tiburce Oger. Les yeux sont hagards et creusés, les corps sont décharnés quasi désarticulés, les couleurs sombres délavées suintent l’humidité et la crasse. En livrant ainsi le témoignage de son grand-père, le dessinateur charentais apporte donc avec justesse sa pierre au devoir de mémoire collectif.

Dessinateur : Tiburce Oger - Scénaristes : Tiburce Oger et Guy-Pierre Gautier - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 17 euros.