LES NOUVELLES ENQUÊTES DE RIC HOCHET - Tome 1. R.I.P, Ric !

, par Estelle

Le Caméléon séquestre Ric Hochet pour prendre sa place et tuer le commissaire Bourdon. Le célèbre journaliste de Tibet et Duchâteau fait un come-back réussi avec Zidrou et Van Liemt aux commandes. Entre hommage et parodie.

Sorti de la naphtaline cinq ans après la mort de Tibet, son éternelle veste en tweed comprise, Ric Hochet nous revient en pleine forme. Enfin, en bien mauvaise posture tout de même. Car son ennemi juré, le fameux Caméléon transformé en parfait sosie du journaliste au Rafale, s’introduit à son domicile, le séquestre et prend sa place dans sa vie. Avec l’intention d’assassiner le commissaire Bourdon qui avait arrêté son père adoptif.
Zidrou (à qui on doit de très beaux albums comme "La peau de l’ours" et qui a aussi récemment repris "Les aventures de Chlorophylle") et Simon Van Liemt ("Poker") ont-ils eu raison de ressusciter Ric Hochet ? C’est la question qu’on pouvait se poser avant d’ouvrir l’album tant le héros né dans les années 50 dans les pages du Journal de Tintin est devenu au fil des années une véritable institution et une série forte de 78 tomes. Après lecture, la réponse est clairement oui.
Dans une volonté de réunir anciens et nouveaux lecteurs, Zidrou propose une intrigue entre hommage et présentation de l’univers du personnage. "Notre Ric démarre exactement entre "Alias Ric Hochet" et "Les Cinq Revenants ", en 1968. C’était vraiment le bon âge, le mien et celui de Ric", explique le scénariste. L’ancien lecteur retrouvera avec bonheur l’ambiance un peu surannée des années 60, les personnages phares de la série, la narration rapide et les multiples références aux précédentes aventures du journaliste d’investigation ("Mystère à Porquerolles", "Suspense à la télévision", "Piège pour Ric Hochet", etc) signées Duchâteau et Tibet. Pour autant, par la voix du Caméléon, les auteurs n’hésitent pas à se moquer gentiment de ce gendre idéal tendance boy-scout, au nom ridicule qui plus est : "Ses parents devaient avoir un sens de l’humour tout particulier pour l’affubler d’un nom pareil. (…) Pourquoi pas "Bill Boquet" tant qu’on y est !". De même l’image du commissaire Bourdon s’en trouve un peu écornée tandis que la jolie Nadine se fait elle un peu plus entreprenante… Le trait de Van Liemt est quant à lui très proche de celui de Tibet mais les cadrages ont pris un petit coup de jeune.
Reste à savoir désormais si Zidrou & Van Liemt parviendront à apporter un nouveau souffle durable, au delà de ce premier album hommage.

Dessinateur : Simon Van Liemt - Scénariste : Zidrou - Editeur : Le Lombard - Prix : 12 euros.