LES FANTOMES DU PASSE - Livre I. Le condamné du Titanic

, par Estelle

Un homme soupçonné de crimes est embarqué sur le Titanic pour être extradé vers les Etats-Unis. Le tristement célèbre Titanic oui mais comme cadre d’un polar captivant.

En cette année de 100e anniversaire du naufrage du Titanic, la nouvelle série de Seiter (historien de formation) et Brahy, en prenant pour cadre le décor majestueux du paquebot le plus célèbre de l’Histoire, tombe à pic. Mais heureusement ce n’est pas du naufrage en lui-même - dont chacun sait à peu près tout - dont il est question ici. Car pour sa traversée inaugurale, en avril 1912, les auteurs ont décidé de faire embarquer sur le Titanic un policier américain (Ellroy Mac Coy) chargé d’escorter un prisonnier soupçonné d’être un serial killer (Casper Vanhounde) que sa petite-amie (Miss Andersson) compte bien faire évader. Autres voyageurs de marque : un inspecteur retraité (Frederick Abberline) obsédé par l’enquête de sa vie et une jolie journaliste (Miss Launceston-Graves, qui n’est autre que la fille des héros de "Fog" !) mandatée pour couvrir l’événement et qui tombe nez à nez avec une amie d’enfance, une comtesse héroïnomane de retour des Indes (Lady Emily Bridgeman).
Tout ce petit monde est réuni pour un savoureux thriller dont on peut déjà imaginer les destins finement entremêlés. Mis en image par Brahy ("Imago Mundi"), avec un classicisme en adéquation avec l’ambiance du navire, le récit est bien mené et, malgré la complexité des situations, reste d’une grande clarté. Evidemment, on connaît la fin tragique du navire, qu’une partie des personnages finira certainement au fond de l’océan mais cela n’enlève en rien à l’intérêt de ce premier tome captivant, au contraire même. Dans la lignée des romans d’Agatha Christie, les pions sont posés, les protagonistes réunis en huis clos. Il ne reste plus que le meurtre. Le Livre II paraîtra en octobre prochain.