LES ENFANTS DE LA RÉSISTANCE - Tome 1. Premières actions

, par Estelle

Dans un village envahi par l’armée allemande, trois enfants font face à l’Occupation à leur manière. Une série jeunesse à la fois didactique et pleine de fraîcheur. 

Pontain-l’Ecluse, 1940. La France est occupée, le maréchal Pétain devient le chef du gouvernement et les Allemands patrouillent dans le village. François, 13 ans, son copain Eusèbe et Lisa, une jeune Belge germanophone qui s’est retrouvée séparée de ses parents au cours de l’exode de familles entières, décident de se rebeller à leur manière.
Dans la réalité Pontain-l’Ecluse n’existe pas, les enfants non plus, mais Vincent Dugomier et Benoît Ers (déjà ensemble sur "Les démons d’Alexia") se sont documentés sur cette période troublée de la Seconde Guerre mondiale et ont recueilli des témoignages vivants dans leur entourage. Le résultat est le début d’une histoire axée jeunesse, très agréable à suivre en particulier parce que tous les évènements sont vus au niveau des enfants et que les auteurs ne sont pas tombés dans le manichéisme : d’héroïques soldats allemands peuvent sauver un petit vieux d’une fuite de gaz, de bons Français peuvent dévoiler des sympathies pour les nazis, des Allemands peuvent fuir le régime d’Hitler et une grande majorité de villageois peuvent préférer la passivité et la résignation face à l’occupant plutôt que l’action… Un récit simple mais efficace, tout en nuance et en subtilité, qui profite d’un dessin plein de fraîcheur.
Pour aller plus loin, est inclus un dossier pédagogique illustré sur le contexte historique et les sources de l’album. On y apprend par exemple que même si les enfants étaient peu nombreux dans la Résistance, ils ont souvent servi pour le transport de messages ou de petits colis, voir comme Jean-Jacques Auduc, 12 ans, pour aller espionner un terrain d’aviation en faisant mine de jouer avec un cerf-volant.

Dessinateur : Benoît Ers - Scénariste : Vincent Dugomier - Editeur : Le Lombard - Prix : 10,60 euros.