LES DESCENDANTS ou l’appel de la pampa

, par Estelle

Une jeune Française débarque en Argentine sur les traces de ses arrière-grands-parents. Une quête identitaire intéressante mais un peu fourre-tout.

Pauline, 24 ans, part pour Buenos Aires faire un stage dans une agence de pub. La destination n’a pas été choisie au hasard : c’est sur le bateau qui emmenait les candidats à l’immigration en Argentine que se sont rencontrés ses arrière-grands-parents au début du XXe siècle.
Connaître ses origines, son histoire familiale, est un point de départ indispensable pour se construire, selon les psychanalystes. Déjà auteure des "Mutants" qui racontait avec humour les tourments de l’adolescence, Pauline Aubry poursuit donc sa quête identitaire, persuadée que ses ancêtres lui ont transmis le goût de l’aventure. La jeune femme va profiter de son installation en Argentine pour découvrir les autres pays d’Amérique latine.
Dans le sac à dos des "Descendants", Pauline Aubry fourre donc pêle-mêle des moments d’introspection, de carnet de voyage, de vie sentimentale, de cours d’Histoire argentine et de vie quotidienne façon auberge espagnole ainsi que quelques photos. Un fourre-tout joyeux, sur le ton de l’autodérision, qui privilégie un style graphique simple voire naïf et des dessins hors cases. Le voyage - sur le continent américain et vers l’émancipation - s’avère sympathique mais on aurait aimé l’ensemble un peu moins dispersé, davantage centré sur l’héritage familial et son influence sur le parcours de la jeune auteure de bande dessinée.

Dessin et scénario : Pauline Aubry - Editeur : Les Arènes BD - Prix : 20 euros.