LES CHRONIQUES DE SILLAGE - Tome 1

, par Estelle

Cinq histoires indépendantes tirées de l’univers de "Sillage" et signée par plusieurs auteurs. Un album très inégal dont on aurait pu se passer.

Au début de l’année sortait le premier tome de "Nävis", série dérivée de "Sillage" (Morvan, Buchet) racontant l’enfance de la célèbre héroïne. Le concept a dû faire son chemin dans la tête des auteurs puisque nous revoilà avec une nouvelle série parallèle. Cette fois Morvan et Buchet ont fait appel à un panel de dessinateurs pour réaliser cinq histoires indépendantes de huit pages chacune. But de la manoeuvre : découvrir les dessous de Sillage.
A la sortie de "Nävis", on était sceptique il est vrai, craignant que les auteurs ne se soient laissé happer par les sirènes du commercial au détriment de la qualité. Finalement l’album était réussi. Mais ici, à la lecture de cet album, force est de constater qu’on se pose la question : quel est intérêt de cette nouvelle série. Certes on y voit Nävis à la chasse, Nävis fêter son anniversaire, Nävis dans un jeu de combat grandeur nature, etc. Bon. Et après ?...
La dernière histoire "Le corps de l’œil" (Morvan, Buchet, Noé) est sans doute celle qui présente le plus d’intérêt par rapport à la série originale puisqu’on y apprend ce que sont devenus les Gunjinn après le départ de Nävis ("Sillage" tome 6. Artifices). Moins proche de la série de départ, "Un cadeau qui cartonne" (Morvan, Buchet, Bessadi, Loïs) fonctionne bien aussi du fait de son humour : des pirates, emmenés par leur "délégué" syndical local, exigent de leur capitaine de ne plus prendre aucun risque dans leurs prochaines attaques.
Le reste est plat, voire raté comme l’histoire signée Morvan, Buchet et Koboï ("Nävis console") qui simule une aventure de Nävis déclinée en jeu vidéo. C’est plein de références aux jeux vidéos (bonus, barre de vie, etc) mais sans intérêt du point de vue du scénario.
Cette nouvelle série s’adressera donc uniquement aux fans les plus invétérés de la jeune héroïne. Les autres passeront leur chemin.

- Delcourt