LES BIDOCHON - Tome 21. Sauvent la planète

, par Estelle

Quand les Bidochon prennent conscience des problèmes écologiques, cela donne une vision drôle et satirique de l’écologie au quotidien.

Quand les Bidochon se mettent à l’écologie, la planète a peur... Mais que l’on se rassure, cette fois notre couple de Français moyens favori s’en sort plutôt bien. En fait c’est Raymonde qui - toujours plus ouverte que son mari grincheux -, s’y met et essaye de convertir Robert aux vertus du tri sélectif des déchets à celles du covoiturage pour aller faire des courses, en passant par les économies d’énergie dans la maison et les matériaux de construction écologiques. Bon gré mal gré ("ça commence vraiment à me faire chier, moi, l’écologie !!") et contre toute attente, celui-ci va finir par se prendre au jeu...
Cela fait déjà plusieurs albums que Robert et Raymonde ont cessé d’être de complets has-been, devenus ainsi depuis le tome 19 des pros d’internet (imprimer des notices d’utilisation des poubelles de tri sélectif en hollandais n’a plus de secret pour Raymonde...). Avec cet autre phénomène de société qu’est l’écologie, Binet trouve une nouvelle manière de se moquer des comportements humains et des aberrations de notre société. "En fait, les petits font des efforts, les lois sont de plus en plus contraignantes pour nous et le système est devenu complètement aberrant" explique-t-il. Le résultat est à la hauteur : c’est drôle et caustique - avec une mention spéciale à l’épisode de la maison écologique des amis - et c’est d’autant plus efficace que les contraintes subies par les Bidochon nous rappellent forcément quelque chose. Qui n’a jamais pesté contre la complexité du tri des déchets et contre les ampoules basse consommation qui sont enfin allumées quand on ressort de la pièce ?...

- Fluide Glacial