LES AVOCATS DU SURNATUREL - Tome 1

, par Estelle

Parce qu’ils ont des droits eux aussi, le cabinet d’avocats Wolff & Byrd défend les loups-garous et les zombies. Un comics comico-horrifique ennuyeux.

Il y a le surnaturel - les loups garous, les zombies ou les bestioles improbables - et il y a tout ce que provoque ce surnaturel : le patron éjecté de la maison hantée de son employé, la créature au look d’arbuste qui sème la pagaille dans le jardin botanique, le chien zombie qui effraie le voisinage, le traducteur d’un parchemin tibétain atteint de lévitation aiguë... C’est là qu’intervient le cabinet Wolff & Byrd, spécialisé dans la défense des créatures de la nuit ou de ceux qui ont eu à faire à elles.
L’Américain Batton Lash, qui a été l’élève de Will Eisner, a d’abord publié "Les avocats du surnaturel" sous forme de strips dans le Brooklyn Paper et The National Law Journal avant de fonder avec sa femme la maison d’édition Exhibit a Press en 1994 pour publier une série de magazines mettant en vedette Wolff & Byrd. Les épisodes édités ici chez Fluide Glacial sont parus dans les quatre premiers numéros du magazine.
Succession d’affaires prises en charge par un duo d’avocats jamais décontenancés, "Les avocats du surnaturel" se présente comme une parodie macabre de séries judiciaires américaines comme "Boston Justice". Parodie ou pas, le résultat s’avère vite ennuyeux malgré les jeux de mots et les situations qui se veulent originales. Alanna et Jeff, les deux avocats, sont aussi charismatiques qu’une tombe vide, les monstres ne font pas peur, les planches sont trop bavardes et le dessin irrégulier. Affaire jugée.

Dessin et scénario : Batton Lash - Editeur : Fluide Glacial - Prix : 17 euros.