LES ANNEES ROUGE & NOIR - Tome 1. Agnès

, par Estelle

Dans une France libérée, les parcours croisés d’individus aux intérêts divers et parfois troubles. Adaptation ambitieuse mais très prometteuse du roman historico-politique de Gérard Delteil.

Déjà co-scénaristes de « Roma », grande fresque historico-fantastique en 13 albums sur Rome, Pierre Boisserie et Didier Convard sortent une nouvelle série présentée par l’éditeur comme "la grande saga historico-politique des Trente Glorieuses". Il s’agit en fait de l’adaptation du roman éponyme de Gérard Delteil, "Les années rouge & noir", qui se déroule un peu avant et un peu après la Libération. Alors que collaborateurs du régime de Vichy, résistants, communistes ou gaullistes, vont devoir travailler ensemble à reconstruire le pays, tous ne pensent également qu’à récupérer un stock de petites fiches cartonnées : des fiches de renseignements ultra précises établies sous Vichy et susceptibles de révéler le passé plus ou moins trouble de tout un chacun...
Si hormis les grandes personnalités politiques, les personnages sont fictifs, ils n’en sont pas moins très réalistes. Et c’est certainement ce qui fait que le premier tome de cette série fonctionne. Autour d’Agnès Laborde, résistante gaulliste, gravitent ainsi Aimé Bacchelli, haut-fonctionnaire vichyste qui lui demande d’espionner les communistes, Simone sa secrétaire juive convertie également dans la résistance, Jean Véron résistant et communiste pendant que son frère Alain préfère fréquenter les boîtes de Saint-Germain-des-Prés... A travers le trait réaliste de Stéphane Douay ("Commandant Achab"), on est plongé dans une période extrêmement trouble faite de trahisons, d’alliances secrètes, de manipulations et d’opportunisme à tout va.

Dessinateur : Stéphane Douay - Scénaristes : Pierre Boisserie et Didier Convard - Editeur : Les Arènes BD – Prix : 17 euros.