LES 3 FRUITS

, par Estelle

Prêt à sacrifier sa famille pour devenir immortel, un roi au crépuscule de sa vie pactise avec un mage maléfique. Un conte noir et puissant.

Il avait déjà régné 40 ans mais à ses yeux si peu de temps semblait s’être écoulé et pourtant le roi arrivait au terme de sa vie... Terrifié à l’idée de mourir, il passe un pacte faustien avec un mage : il aura la vie éternelle s’il lui donne la main de sa fille et mange la chair de son fils le plus valeureux !

Zidrou et Oriol se retrouvent trois ans après l’excellent "La Peau de l’Ours" dans lequel un vieil homme racontait son passé au service d’un mafieux et son histoire d’amour tragique. Le registre est totalement différent puisqu’il s’agit avec "Les 3 fruits" d’un conte dans la plus pure tradition avec des créatures maléfiques, des enchantements, des mises à l’épreuve et une structure répétitive syntaxique. Mais comme "La Peau de l’Ours", ce conte pour adulte cruel et violent nous plonge dans la noirceur de l’âme humaine et nous fait nous interroger sur la cruauté, la lâcheté et la soif de pouvoir de l’Homme. Le regard que porte Zidrou sur la race humaine n’a rien de positif. Seule les femmes trouvent grâce à ses yeux par l’amour et la sagesse qu’elles ne cessent de distiller. Les 80 pages au trait nerveux et aux teintes sombres, jouant sur les ombres et les silhouettes fantomatiques et torturées, font écho à l’histoire et offre une seconde claque au lecteur, visuelle cette fois. Un album saisissant à ne pas rater.

- Dargaud