LE TROISIÈME OEIL - Tome 1. Le Sommeil empoisonné 

, par Estelle

L’héroïne jeunesse de Tronchet revient en adolescente. Elle se retrouve à jouer les garde du corps pour un petit hindou pourchassé en France. Divertissant.

Disparue il y a dix ans après cinq aventures dessinées par Fabrice Tarrin et Jean-Marc Krings chez Dupuis, Violine nous revient adolescente avec un nouveau dessinateur - Baron Brumaire - et un autre éditeur, Casterman. Et à 16 ans, Violine sait désormais parfaitement user de son pouvoir - lire dans les pensées en regardant les gens dans les yeux - surtout quand il s’agit de triche ou de chantage… Mais sa mère y voit une autre utilité : elle amène Violine à l’hôpital pour qu’elle tente d’entrer en communication avec un petit réfugié mutique et peut-être amnésique.
Cette histoire conçue en trois parties ouvre donc un nouveau chapitre inattendu des aventures de Violine sous le titre "Le 3e oeil" mais nul besoin d’avoir lu les précédents albums. Destinée à un lectorat jeunesse, mais peut-être un peu plus âgé que la première série, l’intrigue mise sur la personnalité vive et débrouillarde de l’adolescente aux drôles de yeux mauves. Le résultat est sans prétention, dynamique, bourré de rebondissements et même si les méchants ont la mine patibulaire, l’ambiance reste bon enfant. Au dessin, Baron Brumaire a également privilégié le mouvement à un trait précis mais plus statique.

Dessinateur : Baron Brumaire - Scénariste : Tronchet - Editeur : Casterman - Prix : 11,50 euros.