LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS - Tome 1

, par Estelle

Phileas Fogg et son valet Passepartout doivent faire le tour du monde en moins de 80 jours. Premier volet très encourageant de l’adaptation BD du célèbre roman de Jules Verne.

Qui n’a pas lu le roman de Jules Verne et ne s’est pas passionné pour les aventures du flegmatique Phileas Fogg et de son fidèle Passepartout ? Connue dans le monde entier et déjà adaptée en film ou en dessin animé, cette célèbre histoire se redécouvre pourtant avec plaisir au sein de la collection Ex-Libris, spécialisée dans les adaptations et dirigée par Jean-David de Morvan.
Véritable chronomètre vivant, Phileas Fogg certifie à ses collègues du Reform Club qu’il est possible de faire le tour du monde en 80 jours. Devant leur scepticisme, il décide de le prouver en pariant la coquette somme de 20.000 livres qu’il réussira à réaliser cet exploit. Le soir même, il quiite Londres avec son nouveau majordome Passepartout, direction la gare puis Paris, Turin, Suez, etc. Mais quelques jours plus tard, à Londres, la police émet un mandat d’arrêt contre Phileas Fogg, soupçonné d’avoir volé une banque.
Dans ce premier tome, nous suivons donc les premières étapes du périple de Phileas Fogg et de son de valet. Album de présentation des personnages et de la trame de l’histoire, les auteurs réussissent tout de même à réaliser une adaptation rythmée et engageante malgré les ellipses obligatoires quand il faut passer d’un livre de centaines de pages à seulement trois tomes BD de 48 pages chacun ! A ce titre, certains passages auraient aisément pu être raccourcis comme la bagarre entre Passepartout et les hindous même si le scénariste tenait certainement à insister sur la méconnaissance de Passepartout vis-à-vis des cultures étrangères et donc les futurs dangers possibles de son voyage.
Quoiqu’il en soit, ce tome 1 est de toute manière très convaincant y compris au niveau du dessin semi-réaliste d’Aude Soleilhac. Contrairement à Loïc Dauvillier (il a réalisé l’adaptation du roman de Dickens, "Oliver Twist", dans la même collection), la jeune femme signe d’ailleurs ici son premier album même si elle travaille régulièrement pour le magazine BD Yeti.

- Delcourt