LE RESTE DU MONDE

, par Estelle

Une mère et ses deux fils tentent de survivre après une terrible catastrophe naturelle dans les Pyrénées. Un récit apocalyptique réaliste aux décors impressionnants.

C’est la fin des vacances d’été dans les Pyrénées pour Marie et ses deux fils. Un mois passé dans un chalet pour essayer de digérer sa séparation d’avec son mari. Alors qu’elle est occupée aux derniers rangements, un orage d’une violence inouïe éclate, suivi d’un séisme. Quand Marie revient à elle après avoir été assommée par une poutre, le calme est revenu mais le chalet est en ruines, les routes sont écroulées…
Habitués à lire du Jean-Christophe Chauzy à travers ses chroniques sociales ou légères ("La vie de ma mère", "Petite nature"), on ne s’attendait pas à découvrir un vrai récit catastrophe. Et pourtant, aucun doute, dans cet album très grand format, tous les ingrédients du genre sont là : une vague de destructions, des blessés et des morts, les communications coupées, des secours qui ne viennent pas et qui laissent les survivants livrés à eux-mêmes et surtout l’instinct de survie qui prend le dessus avec son corollaire inévitable : la sauvagerie des hommes… Mais même avant le drame, Chauzy distille savamment des indices qui participent à faire monter la tension : un groupe de biches traversant la route en pleine journée, un troupeau de vaches affolées faisant de même peu après, le réseau de téléphonie mobile HS, des mouches partout, un ciel noir… Bref rien d’inquiétant a priori… Jusqu’à ce qu’éclate le terrible orage rendu encore plus impressionnant par les cases spectaculaires de Chauzy qui font finalement de la nature un protagoniste de l’histoire à part entière.
Seule déception, le récit angoissant se clôt un peu abruptement par un "à suivre" qu’on n’attendait pas puisque la couverture laissait présager un one-shot. Qu’est devenu le reste du monde et quelle est l’origine du désastre, le mystère reste entier.

Dessin et scénario : Jean-Christophe Chauzy - Editeur : Casterman, collection Univers d’auteurs - Prix : 18 euros.