LE RÈGNE - Tome 1. La Saison des démons

, par Estelle

Trois mercenaires se mettent au service d’un convoi princier pour le protéger des pillards et des aléas climatiques. Un thriller post-apocalyptique anthropomorphique alléchant.

Le prince Jason, son épouse et ses enfants cheminent en tête d’un convoi composé d’esclaves et d’offrandes nécessaires pour entrer dans le Shrine lorsqu’il se font attaquer par une bande de pillards. Ils ne doivent leur vie qu’à Isaac, Octavia et Pantacrius, trois mercenaires qui leur proposent d’assurer leur protection.
Le pari de Sylvain Runberg et Olivier Boiscommun est audacieux. D’abord parce que les membres de la famille princière sont des loups, que le trio de mercenaires est composé d’un tigre, d’une guéparde et d’un bouc, que les pillards sanguinaires sont des ratons-laveurs ou des pandas et que l’on ne croise au fil de cette aventure mi-médiévale mi-fantasy que des animaux anthropomorphes variés où les méchants ne sont pas forcément ceux que l’on aurait pu croire. Ensuite et surtout, le scénario de Sylvain Runberg ("Drones", "Hammerfall") est construit de telle manière que le lecteur est plongé d’emblée dans l’action, en pleine attaque sanglante, tandis que les informations, elles, ne sont délivrées qu’au compte-goutte. Qu’est-ce que le Shrine ? Qu’est-ce que la "saison des démons" ? Pourquoi les éléments naturels se déchaînent-ils de plus en plus ? Qu’est-il arrivé à ce monde post-apocalyptique rempli d’édifices et de vestiges d’une civilisation humaine ? Autant de questions auxquelles la lecture du premier tome du "Règne" apportera quelques indices ; mais juste un peu…
Force est de constater que ce mystère entretenu et que le choix d’un univers animalier pour évoquer le dérèglement climatique sont diablement efficaces et prometteurs. Et le lecteur alléché plonge d’autant plus facilement dans l’histoire que les planches de Boiscommun ("L’histoire de Joe", "Livre de Jack") à l’aquarelle sont particulièrement réussies, d’une grande délicatesse, rehaussées de couleurs douces.

Dessinateur : Olivier Boiscommun - Scénariste : Sylvain Runberg - Editeur : Le Lombard - Prix : 14, 45 euros.