LE PHOTOGRAPHE DE MAUTHAUSEN

, par Estelle

Interné au camp de Mauthausen, un photographe communiste espagnol comprend que les photos des atrocités commises constituent un témoignage unique. Encore faut-il faire sortir ces clichés… Un récit documenté sur un héros méconnu des camps de concentration nazis.

Salva Rubio le précise en préambule, si Francisco Boix a réellement existé, il a dû prendre quelques libertés par rapport à la réalité historique par manque d’éléments ou de témoignages vérifiés. Il n’empêche, "Le photographe de Mauthausen" participe sans nul doute au nécessaire travail de mémoire : l’histoire vraie d’un photographe communiste espagnol prisonnier d’un camp nazi et, plus tard, témoin à charge au procès de Nuremberg. Chargé de tirer les photos prises par un commandant nazi pervers, il comprend qu’elles constituent un témoignage unique des atrocités commises et décide de les faire sortir du camp coûte que coûte.
Intéressant surtout du point de vue documentaire, l’épais album nous plonge à l’intérieur du camp d’extermination par le travail de Mauthausen : les tâches éreintantes, la mort au quotidien, le sadisme des nazis, la résignation des prisonniers voulant simplement survivre et le courage d’autres prêts à agir au péril de leur vie, etc. 1.000 photos de Mauthausen seront sauvées (sur les 20.000 sorties du camp) et présentées au procès de Nuremberg, leur portée n’ayant cependant pas été ce qu’avait escompté Francisco Boix, héros oublié de l’Histoire.
Pour décrire le camp, les couleurs sont sobres et Pedro Colombo a délaissé son trait cartoon pour un style plus réaliste même si cela n’est pas entièrement réussi avec des traits un peu naïfs. Dommage aussi de ne pas avoir inséré les photographies dans les planches plutôt que de les redessiner, ce qui réduit un peu leur impact. Heureusement, ces clichés ainsi que d’autres se retrouvent dans l’intéressant dossier historique de 50 pages en fin d’album reprenant l’histoire du camp et celle de Francisco Boix. Une démonstration de l’important travail de documentation réalisé en amont par les deux auteurs espagnols.

Dessinateur : Pedro Colombo - Scénariste : Salva Rubio - Editeur : Le Lombard - Prix : 19,99 euros.