LE PETIT LOUP ROUGE

, par Estelle

Le Petit Chaperon rouge pris à contre-pied. Ici c’est un louveteau qui porte la capuche rouge et le danger vient d’un chasseur et de sa fille. De magnifiques illustrations.

Pourquoi, dans les contes pour enfants, le loup serait-il toujours le méchant monstre et les humains les gentilles victimes ? Amélie Fléchais, dont le premier album "Chemin perdu" avait été sélectionné à Angoulême pour le prix BD des collégiens de Poitou-Charentes, s’empare du fameux Petit Chaperon rouge pour inverser les rôles.
Un petit loup portant une capeline rouge part en effet amener à sa grand-mère un lapin tout frais. Sa mère le prévient : il ne faut pas s’éloigner du sentier car un terrible chasseur et sa fille y vivent...
Quelle agréable relecture du conte classique de Charles Perrault ! Porté par de minutieuses illustrations magnifiques jouant sur la lumière, les couleurs et les matières, l’album nous plonge dans un univers fantastique enchanteur et une histoire toute simple mais qu’apprécieront autant les adultes que les enfants, grâce à ses différents niveaux de lecture. Alors qui est la bête sauvage ? Celui qui tue pour se nourrir ou celui qui le fait par vengeance et désir de faire mal ?